Isabelle Olivier

Harpe et jazz ? Harpe et impro ? Ce mélange étonnant est introduit sur scène par Isabelle Olivier, qui explore toutes les facettes de cet instrument souvent relégué aux sphères classiques. Isabelle Olivier crée le groupe Océan en 1991, avec lequel elle enregistre trois albums. Isabelle Olivier est sollicitée dans le monde du cinéma et du spectacle.Elle compose ainsi la musique des films 'Les Glaneurs et la Glaneuse' d'Agnès Varda et 'L' Esquive' d'Abdellatif Kechiche. Elle compose également la musique du spectacle 'Merci pour elle' d'Emilie Valantin et Jean Sclavis. Collaborant avec des danseurs et des plasticiens, elle crée en 1995 la compagnie Métamorphose, qui a pour but de faire se croiser et se rassembler différents univers artistiques. Isabelle Olivier se lance ensuite dans une carrière solo avec son instrument et sort son premier album en 2005 : 'Island #41'. Elle se fait alors connaître du grand public et est nommée aux victoires du jazz en 2006 dans la catégorie Révélation de l'année. Isabelle Olivier n'oublie pas pour autant son groupe Océan et enregistre en 2006 le 4e album du quintet. Jazzwoman et harpiste à la forte personnalité musicale, Isabelle Olivier apporte une vague de fraîcheur et de nouveauté sur la scène jazz en y imposant un instrument surprenant et inédit.La compagnie Métamorphose dont elle est la directrice artistique est en résidence pour la saison 2010/2011 au Théâtre de Longjumeau et est régulièrement soutenue par le CG 91, Spédidam, Adami, FCM, MFA, Salvi, Enja, Harmonia mundi. Isabelle Olivier explore une vision inédite de la harpe, à la croisée du jazz, des musiques classiques, contemporaines et traditionnelles. Sa démarche audacieuse s'illustre dans une prise de risque permanente et l'ouverture à de multiples collaborations, que ce soit avec des musiciens ou des artistes issus d'autres disciplines du théâtre, de la danse, du cirque.
Ses spectacles sont toujours présentés au public dans une volonté d'altérité et de proximité. De formation classique, c'est grâce à une rencontre avec des jazzmen qu'elle se lance dans le travail de composition et d'improvisation. Sans cesse en recherche de l'équilibre entre ces deux pendants. En 2007, elle sort son premier DVD Harpe(s), crée un nouveau spectacle en trio avec Guido Zorn et Joël Allouche.

 

PRESSE /  la Dépêche du 13 octobre 2010

Albas. Isabelle Olivier, une musicienne aux talents multiples

Ce vendredi 8 octobre, en l'église d'Albas, c’était bien là qu’il fallait être. Isabelle Olivier donnait un récital à l'aide de sa harpe, peu utilisée dans ce domaine et comme artiste de jazz faisait de l’improvisation sur ses propres compositions. Ainsi elle traduisait et transcendait par son instrument, des sons et accords qui en rappelaient plusieurs connus, tel le piano, le violon, etc … Les vibratos nous transportaient, comme savent le faire les tziganes. L'expérience musicale est allée même plus loin, utilisant des baguettes pour accompagner un morceau plus swinguant. OAS_AD("Position1");

Mais l'humour et la fantaisie, alliés à sa musique ont séduit son auditoire. Isabelle Olivier a fait participer le public en lui donnant la possibilité de reconnaître quelques standards ou en chantonnant en sourdine, ce qui subjugua las auditeurs, qui en redemandaient. Tout dans son art pour faire aimer la musique, la musique à fleur de peau. L’ambiance devenait alors celle où tous les esprits vibrent à l’unisson. Les rappels furent nombreux.

« Musique à Albas » une fois encore, sans plier à la facilité, montre s'il le fallait encore, que la qualité dans le choix des artistes est primordiale. Les souvenirs seront indélébiles et le prochain spectacle en mai 2011 devrait enthousiasmer les amateurs de guitare.