Isabelle Olivier et Brigitte Jacquot

ALBAS : Le jazz, musique des émotions et des sentiments.

 

Grande soirée musicale, ce vendredi soir 4 octobre. L’église résonnait de la voix de Brigitte Jacquot et retentissait des sons de la harpe d’Isabelle Olivier. L’alliance des deux fut tout à fait magique, l’auditoire pouvait apprécier les intonations de la chanteuse et retenir les nuances feutrées de l’accompagnement à la harpe.

La voix de Brigitte Jacquot, la gestuelle dans ses prestations n’étaient que légèreté et fluidité. Tous les sentiments ont été exploités, des standards, aux musiques plus chaudes, les auditeurs recevant la musique aussi sur des textes récités.

Les différents choix musicaux faisaient place à l’empathie du public qui alors en redemandait.

La harpe, instrument  que l’on  trouve dans les concerts plus classiques, avait toute sa place au cours de cette soirée et pouvait alors participer pleinement à cette histoire qu’est le « Jazz ».

De plus, il faut noter les efforts consentis par l’association pour enrichir ses concerts d’un éclairage professionnel qui apporte un mieux indéniable.

La soirée trouvait son épilogue devant un verre de Cahors et des toasts de foie gras.